46. Belle, qui tiens ma vie

Chant de la Renaissance, France. Par Thoinot Arbeau (XVIe siècle).

(Texte partiel.)

1.
Belle qui tiens ma vie
Captive dans tes yeux,
Qui m'as l’âme ravie
D'un sourire gracieux,
|: Viens tôt me secourir
Ou me faudra mourir. :|

3.
Tes beautés et ta grâce
Et tes divins propos
Ont échauffé la glace
Qui me gelait les os,
|: Et ont rempli mon cœur
D'une amoureuse ardeur. :|

4.
Mon âme souloit être (/savait être)
Libre de passions,
Mais Amour s'est fait maître
De mes affections,
|: Et a mis sous sa loi
Et mon cœur et ma foi. :|

7.
Plutôt on verra l'onde
Contre mont reculer,
Et plutôt l'œil du monde
Cessera de brûler,
|: Que l'amour qui m'époint
Décroisse d'un seul point. :| 

Le titre et l’auteur de l’image de référence, et sa date de création, sont disponibles dans l’URL de l’image: pour les voir, faites un clic-droit et ouvrez l’image dans un nouvel onglet ou téléchargez l’image.